Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Application agronomique d'une typologie des prairies intensifiées

Paru en 1990 dans Fourrages n°124 (page 357 à 369)

Auteurs : Peeters A.

Co-auteurs : Lambert J.

Mots-clefs : système fourrager, Belgique, prairie permanente, production laitière, diagnostic, inventaire botanique, typologie des prairies, pratiques d'exploitation des prairies, valeur nutritive

Résumé :

La typologie des prairies permanentes peut être réalisée sur la base de différents critères. Les classifications botaniques sont cependant les plus utilisées. Mais ces classifications botaniques des prairies sont-elles en rapport avec la qualité des fourrages produits, les techniques d'exploitation mises en œuvre et finalement avec les productions animales ?
Une première étude montre que les corrélations entre les paramètres botaniques et les classifications des parcelles par leurs exploitants sont très faibles. Il y a donc une certaine divergence entre les notions de « valeur pastorale » et de « valeur d'usage ».
Une deuxième étude a cherché à mettre en évidence les facteurs qui affectent les quantités de lait produites, au pâturage, à partir de l'herbe de prairie. Là aussi, ce ne sont pas les prairies de meilleure qualité botanique qui sont les plus favorables aux productions animales. L'exploitation est plus importante de ce point de vue que la qualité de la végétation. Une bonne exploitation engendre un gazon de bonne qualité botanique. On peut en conclure que la qualité de la végétation des prairies doit davantage être considérée comme le reflet des techniques d'exploitation et des contraintes du milieu que comme une condition nécessaire et suffisante de la production fourragère.

Télécharger l'article


< retour



 
82261 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
30/10/2014