Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Perspectives de valorisation des grandes légumineuses par les herbivores. Intérêt zootechnique et qualité des produits animaux

Paru en 1993 dans Fourrages n°134 (page 229 à 241)

Auteurs : Journet M.

Co-auteurs :

Mots-clefs : luzerne, évolution, valeur alimentaire, aliment concentré, ration de base, conservation de la récolte, trèfle violet, luzerne déshydratée

Résumé :

La luzerne et le trèfle violet, plantes fourragères pérennes et nécessitant peu d'intrants, ont des atouts sérieux dans le contexte actuel. Ils représentent des sources de protéines et d'énergie particulières et intéressantes, mais en raison des difficultés rencontrées pour leur conservation et leur valorisation par les animaux (en particulier en remplacement partiel de l'ensilage de maïs dans la ration de base), ils ne sont pas compétitifs par rapport à d'autres fourrages plus énergétiques et plus faciles à conserver. L'enrubannage et la sélection de variétés de luzerne plus digestibles et plus ingestibles devraient favoriser le développement des légumineuses. La luzerne déshydratée peut également être utilisée en tant qu'aliment concentré, en complément de l'ensilage de maïs ou des céréales ; l'apparition de luzerne déshydratée de haute valeur énergétique et azotée devrait faciliter son utilisation. Mais, en plus de l'évolution favorable de l'intérêt zootechnique des légumineuses, les aspects économiques, environnementaux et agronomiques pourraient également favoriser le développement des légumineuses.

Télécharger l'article


< retour



 
152305 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
19/10/2017