Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Impact de la prime au maintien des systèmes d'élevage extensifs sur les exploitations et leurs pratiques fourragères

Paru en 2001 dans Fourrages n°165 (page 23 à 44)

Auteurs : Brau-Nogué C.

Co-auteurs : Cozic P., Dobremez L., Ernoult C., Thiébaud F.

Mots-clefs : chargement, développement agricole, élevage extensif, environnement, évolution, extensification, parcours, politique agricole, prairie, système de production, système fourrager, pratiques des agriculteurs, système herbager

Résumé :

La PMSEE a été créée pour maintenir des systèmes d'élevage extensifs et limiter ainsi certaines pratiques liées à l'intensification fourragère, néfastes pour l'environnement. Le dispositif répond-il effectivement aux objectifs annoncés ? A-t-il eu les effets escomptés sur les systèmes et les pratiques d'élevage ? Comment est-il perçu par les éleveurs ? Quels enseignements pour l'avenir ?
L'article présente les conclusions d'une évaluation réalisée après 6 années d'application de la mesure (PMSEE), conclusions concernant les pratiques fourragères effectives des exploitations bénéficiaires. Le seuil de chargement de 1,4 UGB/ha SFP paraît pertinent pour distinguer les systèmes d'exploitation les plus favorables sur le plan environnemental. Mais le dispositif est insuffisant pour infléchir les pratiques des exploitations intensives et revaloriser la place des prairies dans les zones concernées : la mesure n'est pas assez attractive. En revanche, les systèmes herbagers et pastoraux se trouvent confortés et valorisés, notamment pour ce qui touche à l'utilisation des territoires collectifs.

Télécharger l'article


< retour



 
168741 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
17/09/2018