Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Utilisation du lupin et du pois dans l'alimentation des vaches laitières hautes productrices

Paru en 2003 dans Fourrages n°174 (page 285 à 292)

Auteurs : Froidmont E.

Co-auteurs : Bartiaux-Thill N.

Mots-clefs : production laitière, complémentation, qualité du lait, lupin, pois fourrager, autonomie

Résumé :

Le regain d'intérêt observé ces dernières années pour le lupin reflète sans doute le souhait de certains éleveurs d'améliorer l'autonomie protéique de leur exploitation. Mais dans quelle mesure peut-il se substituer au tourteau de soja pour les systèmes laitiers intensifs ? Modifie-t-il la qualité du lait ?

Dans cette expérimentation, on a substitué 75% du tourteau de soja (20% MS) d'une ration témoin de vaches laitières produisant environ 8 000 l/an par des graines de lupin, de pois ou un mélange 50/50 de lupin et de pois. Le lupin grossièrement moulu peut remplacer partiellement le tourteau de soja sans occasionner de baisse de production laitière alors que le pois est probablement trop pauvre en protéines. Le taux butyreux du lait est supérieur avec le régime Lupin ; la teneur en urée du lait est corrélée à l'ingestion de protéines. Pour une production laitière similaire, l'efficacité des protéines ingérées est supérieure avec le régime Lupin à celle du régime témoin. Avec le régime Lupin, le lait est plus riche en acides gras à longues chaînes et présente un indice de tartinabilité du beurre supérieur.

Télécharger l'article


< retour



 
168665 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
17/09/2018