Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Evaluation des émissions de gaz à effet de serre en élevage bovin et perspectives d'atténuation

Paru en 2006 dans Fourrages n°186 (page 215 à 228)

Auteurs : Hacala S.

Co-auteurs : Le Gall A.

Mots-clefs : système de production, production laitière, bovin, exploitation agricole, production de viande, déjections, méthode d'estimation, gaz à effet de serre, méthane, protoxyde d’azote

Résumé :

La méthode de calculs de Gaz à effet de serre en élevages de ruminants, Ruminair, décrite ici a été testée et validée en station expérimentale puis appliquée aux données technico-économiques de 50 exploitations dites "cas types des Réseaux d'Elevage" représentant pour chacunes d'elles plusieurs milliers d'exploitations au niveau national.
Les résultats permettent de comparer les émissions totales pour produire 1 l de lait ou 1 kg de viande vive selon le système de production. Ils ont été comparés à des valeurs de la bibliographie récente étrangère sur systèmes laitiers. Les émissions en équivalent CO2 par litre de lait sont peu différentes quel que soit le système de production et le niveau d'intensification de l'animal. Les mesures d'atténuation possibles sont évaluées sous forme de tendance grâce à la bibliographie. Modifier un poste d'émission d'un gaz par une pratique favorable déclenche un ensemble de conséquences sur d'autres gaz émis et sur d'autres points d'émission du système de production qui peuvent être négatifs ou positifs au final. Il est donc indispensable de quantifier l'ensemble des conséquences.
L'ajustement de l'alimentation azotée des animaux (sans baisse de production) et la réduction de la fertilisation au profit de l'augmentation des légumineuses prairiales sont deux mesures d'atténuation intéressantes. Sur certains cas types ont été évalués les niveaux de stockage possibles de carbone dans les prairies. Selon les systèmes, la compensation des émissions varie de 10 à plus de 70%. Les mesures d'atténuation et le stockage dans les sols prairiaux sont des atouts majeurs pour les élevages bovins.

Télécharger l'article


< retour



 
156977 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
10/01/2018