Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Les interactions de l'animal et de la végétation dans les friches et les landes

Paru en 1986 dans Fourrages n°HS-1 (page 9 à 26)

Auteurs : Bourbouze A.

Co-auteurs :

Mots-clefs : gestion du pâturage, végétation, pâturage extensif, bovin, ovin, comportement animal, gestion des parcours, sécheresse, caprin, hiver, espèce ligneuse, valeur nutritive, équin

Résumé :

Des résultats français ont été récemment obtenus avec des bovins, des ovins, des caprins ou des chevaux :

- Le comportement des animaux dans les friches et les landes :des variations des temps et des rythmes de pâturage sont observées pour chaque espèce; les ani­maux compensent une faible valeur du pâturage par une durée de pâturage supé­rieure ; bovins et ovins préfèrent les zones herbacées mais peuvent consommer des ligneux (5-10 % de la ration des bovins, 20-40 % de celle des ovins) ; les caprins peuvent ingérer jusqu'à 70-90 % d'espèces ligneuses; les chevaux ont une action sur les ligneux par piétinement et transfert de fertilité.

- La valeur nutritive des pâturages ligneux: le recours à la strate ligneuse en période sèche ou en hiver assure des rations de valeur nutritive assez constan­te.

- Les quantités de ligneux consommées; les prélèvements peuvent être d'environ 50 kg MS/ha/an pour des bovins, 50 à 150 kg pour des ovins et 100 à 200 kg pour des caprins. 


< retour



 
158743 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
22/02/2018