Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

La complexité des parcellaires : une contrainte ou un atout pour réduire les achats de concentrés en systèmes laitiers de montagne ?

Paru en 2015 dans Fourrages n°222 (page 149 à 156)

Auteurs : Bathfield B.

Co-auteurs : Ingrand S., Rapey H.

Mots-clefs : gestion des prairies, système de production, système fourrager, Auvergne, exploitation agricole, enquête, aliment concentré, facteur milieu, bovin laitier, montagne, pratiques des agriculteurs, autonomie, parcellaire

Résumé :

Produire du lait en montagne requiert de s'adapter à des parcellaires souvent complexes qui laissent peu de marges de manœuvre pour l'alimentation du troupeau. Certains éleveurs arrivent pourtant à réduire les aliments concentrés et sont proches de l'autonomie : comment font-ils ?
Comment, et dans quelles situations, les caractéristiques du parcellaire peuvent-elles contribuer à augmenter l'autonomie pour l'alimentation ? Le lien entre type de parcellaire et niveau d'achat des aliments est étudié dans 25 élevages laitiers de montagne "économes en aliments concentrés" en Auvergne. Les parcellaires sont caractérisés par l'étagement, l'éclatement, le morcellement et la proportion de parcelles labourables. Pour chacun des 3 types de parcellaires identifiés, des écarts importants de niveaux d'achats de concentrés sont observés. Plusieurs manières d'accroître l'autonomie sont observées ; elles dépendent des caractéristiques des parcellaires (notamment la proportion de terres labourables), mais aussi des choix stratégiques des éleveurs.

Télécharger l'article


< retour



 
162298 visites

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
25/04/2018