Association Française pour le Production Fourragère

Les articles

English version

Conséquences du rythme de croissance de l'herbe sur la conduite du pâturage au printemps-Possibilités de prévisions

Paru en 1981 dans Fourrages n°85 (page 23 à 37)

Auteurs : Lemaire G.

Co-auteurs : Salette J.

Mots-clefs : gestion du pâturage, prairie permanente, facteur climat, pâturage, prairie temporaire, production fourragère, fertilisation azotée, modélisation, printemps, courbe de croissance, nutrition azotée, prévision

Résumé :

La connaissance des courbes de croissance permettrait d'aider les agriculteurs à effectuer les choix prévisionnels, indispensables à la conduite du pâturage : date de mise à l'herbe, durée de pâturage possible au premier passage, évolution journalière de l'offre fourragère.
Or la vitesse de croissance de l'herbe varie avec :
- le climat : le potentiel de croissance est corrélé à la somme des températures supérieures à 0°C depuis la dernière date de coupe et le départ de végétation s'effectue en moyenne à 880°-jour ;
- la fertilisation azotée: la dose d'azote augmente l'offre fourragère et avance la production d'herbe ; à Lusignan, 120 unités en fin d'hiver ont permis de sortir les animaux vingt deux jours plus tôt ;
- l'espèce : le potentiel de croissance est lié à la précocité de départ en végétation de chaque espèce ou variété ; il est généralement plus faible quand l'espèce est tardive.
Les répercussions des variations de chacun de ces trois facteurs sur la conduite du pâturage sont également présentées.

Télécharger l'article


< retour



 

Espace Adhérents et abonnés

Email :

Identifiant :



J'ai oublié mes identifiants

Je n'ai pas d'identifiant



Dernière mise à jour le
01/09/2014